AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lunn Saeth

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 1:26

    N o m: Saeth

    P r é n o m : Lunn

    A g e: 19 ans

    S e x e: Masculin

    S e x u a l i t é : Bisexuel

    P o s t e: Bibliothécaire

    C a r a c t è r e : Lunn a un caractère... très changeant, et assez complexe. C’est le genre de personne qui ne montre pas toutes ses facettes d’un coup, il est donc impensable de pouvoir bien le cerner si vous venez de le rencontrer. En fait, il montre des côtés de sa personnalité différente selon les cas.
    Dans tous les cas, le jeune homme est amical. Même avec ses ennemis, même si ça relève plus du sarcasme qu’autre chose. Gentil, généreux, il l’est. Mais pas trop, il sait en garder un peu pour lui aussi. Cela ne l’empêche pas de prendre plaisir à aider les autres. Tant que c’est dans ses cordes et qu’il juge cela faisable. C’est encore mieux s’il en tire un léger bénéfice. Pas tellement superstitieux, il garde les pieds sur terre et ne fait confiance qu’à tout ce qui a été prouvé scientifiquement. Mais donc son cas, c’est un léger problème. Il se transforme. Et il n’arrive pas à le prouver. Enfin, si, mais il a du mal à l’accepter. Il s’est donc dit que d’aller avec des gens comme lui l’aideraient.
    Pour avoir lu un bon nombre d’ouvrages sur tous les sujets imaginables, Lunn sait plein de choses. Il n’est pas spécialement intelligent (dans la moyenne haute, quoi), mais il a une grande mémoire. Enfin... pour ce qui l’intéresse, du moins. Souvenez-vous seulement que ce qui est précieux pour vous ne l’est pas forcement pour lui.
    A par cela, il est assez bon vivant. Il aime bien flemmarder, draguer de temps en temps (garçons, filles, peu importe tant qu’ils sont ‘humains’), aime ce qui est beau. Et puis manger aussi. Il est assez bon cuisinier. Et il adore les sucreries, surtout le chocolat et les gâteaux japonais. En particulier les haricots rouges confits. Et il aime beaucoup les udons aussi. Cependant, il peu paraître un peu égoïste. Mais pas tellement injuste. Pour lui, c’est donnant donnant. Vous l’aider, il vous aidera en retour, et vice-versa. Sa phrase favorite : ‘et qu’est-ce que j’y gagne ?’. Mais bon, il lui arrive parfois d’aider pour un sourire.
    Sinon, il ne se montre jamais triste envers les autres. Il ne considère pas la peine comme une faiblesse, mais il n’aime pas se montrer comme ça, c’est tout. C’est pour cela qu’il essaye de tout prendre avec le sourire, même si c’est difficile parfois. Le problème, c’est en vérité, sous tous ces sourires, se cache un véritable malaise, suite a un accident survenu quand il était jeune, et qui l’a beaucoup marqué.
    Très cool, il favorise les choses simples et ne se prend pas souvent la tête (bon, il le faut ben parfois...). Il aime dormir et ne le cache pas. Ses hobbies son assez variés, mais les principaux sont soit d’être assis dans un fauteuil confortable avec un bon livre, soit s’allonger dans l’herbe et regarder les nuages. Quoi de plus simple ?
    Parfois méfiant, il n’accorde pas sa confiance tout de suite, même s’il n’en a pas l’air. Il est parfois sarcastique et s’il se moque de vous, ce ne sera jamais méchamment. Et sous ses airs guillerets, il ne l’est pas toujours. On dit souvent que les apparences sont trompeuses, non ? Il n’aime pas non plus qu’on lui marche sur les pieds. Même si son expression n’est pas toujours sérieuse, même s’il a souvent le sourire aux lèvres, Lunn a quelque chose qui inspire au respect et au calme. L’effet ‘livre’, peut-être ?
    Il aime bien aussi les plaisanteries légères. Rire est un vrai plaisir pour lui. Quelques blagues par-ci par là sont souvent les bienvenues. C’est en partie pour cela qu’il est presque toujours de bonne humeur. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas capable de s’énerver. Même s’il est assez patient. Et puis, il ne se met en rogne que pour les choses qu’il tiennent la route. Qu’il soit impliqué ou pas.
    Dernière chose : il ne s’étonne de rien, étrangement. Il pourrait voir une soucoupe volant s’écraser dans son jardin, il serait au pire un peu perplexe. Mais il a aussi beaucoup d’autres facettes de son caractère, alors si vous voulez le connaître, attendez vous à être surpris

    P h y s i q u e H u m a i n : Par où commencer ? On va dire par ce qui se voit le plus, d’accord ?
    La première chose qui se remarque chez Lunn, ce sont ses yeux. Pas par leur forme, mais par leur couleur. Bleue. Mais par n’importe quel bleu. C’est un cérulé profond, comme l’océan, assez clair, pouvant également être comparé au ciel se trouvant dans les alentours du soleil au dessus de nos tête. Mais ce n’est pas tout. Les deux orbes colorées du jeune hommes son aussi très lumineuses. En les voyant, on s’attend à ce que ses yeux brillent dans le noir. Ce qui est en réalité presque le cas. Mais cet azuré est très envoûtant, hypnotisant. Une fois qu’on est tombé dessus, il est difficile de s’en séparer. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce bleu est très naturel. Et s’il met, parfois, des lentilles, c’est pour que la couleur soit atténuée. Non pas qu’il n’aime pas les regards intrigués sur lui, mais cela peut être un peu dérangeant.
    Si vous arrivez à détacher votre regard de ces yeux expressifs, vous vous rendrez compte que le reste de son physique est à la hauteur de ces deux orbes, même si elles en sont l’un des plus grands charmes. Lunn est assez grand (il fait 1m75) et élancé. Sous ses vêtements on peut deviner une musculature fine, pas trop forte, très agréable à regarder, et pourquoi pas à toucher. Sa peau est douce, souple, bien qu’il n’y prenne pas de soin particulier. Le seul endroit où il pourrait y avoir un ‘défaut’, serait dans le bas de son dos, côté gauche, où se trouve une tache de naissance en forme de nuage, plus foncée que le reste de son épiderme pâle. Ses mains sont longues et fines mais pas forcement fragiles. Tout ça, c’est pratique pour jouer de la contrebasse, de la guitare et du violon. Bref.
    Passons à son visage. Fin, mais pas excessivement féminin, le visage du jeune home est aussi sympathique à regarder que le reste de son corps. Ses expressions sont variées, et il n’en a pas Une seule constamment collée au visage. Mais il est indéniable qu’il est beau, et encore plus quand il sourit, ou rit. Ses oreilles sont percées de quelques trous. Trois à l’oreille gauche, et quatre à la droite. Mais il ne les utilise pas toujours. Il porte cependant toujours des boucles d’oreilles aux deux extrémités du lobe de l’oreille, comme tout le monde ou presque. Son nez, légèrement recourbé à bout, et ses lèvres, ni trop larges ni trop petites, lui confère un profil tout à fait honorable.
    Ses cheveux, eux, sont blonds. D’un blond vif, mais pas jaune canari non plus... Ils sont doux, eux aussi, mais totalement en désordre, et ça, il ne pourra jamais rien y faire. Mais ce n’est pas moche pour autant, au contraire. Deux mèches inégales encadrent sa mâchoire. La gauche est plus longue que la droite (et que le reste de sa tignasse d’ailleurs) et frôle son épaule et son cou à chaque mouvement de tête. C’est naturel, mais c’est ainsi : ses mèches se dressent au dessus de son crâne, défiant toute gravité. Cela ne donne qu’encore plus envie de passer la main dedans. De plus, ils sont assez soyeux (bien qu’il n’y prête pas plus attention que cela.
    Pour résumer, Lunn a un certain charme, bien qu’il ne l’ai pas forcement voulu.
    Côté vêtements, il est assez varié. Bien qu’il préfère le noir, le rouge ou le bleu lui vont bien, et même le blanc. Il peut très bien utiliser le classique chemise-jean-basket, ce qui lui donne encore un peu plus de classe, que le style ‘harajukien’ (comme il dit) qui lui va tout aussi bien. Adepte des chaînes et bricoles en tout genre, il e met un peu partout dans ses vêtements. Il est vrai que le bruit du métal léger n’est pas désagréable à ses oreilles. Enfin, l évite de s’habiller de façon trop extravagante au travail...

    P h y s i q u e T r a n s f o r m é : Sous son physique transformé, Lunn change du tout au tout. C’est principe, non ? Bref. Ses yeux s’éclaircissent, mais restent tout aussi lumineux et hypnotisant qu’avant. Pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes ? Ses cheveux, quand à eux, retombent, semblant se rappeler des lois de la physique. Mais non seulement ils retombent, mais en plus ils changent de couleur. S’accordant avec ses yeux, ils deviennent bleus. Plus foncé, certes, mais bleus tout de même. Etrange couleur. Son visage, lui, redeviens un peu plus masculin, plus carré. Ce qui ne l’empêche pas de rester très beau. Juste différent. Sa peau fonce un peu plus, comme si elle bronzait instantanément. Sa taille reste de la même, mais il gagne de la carrure, ainsi que de la force.
    Mais à cela s’ajoute quelque chose. Deux ailes poussent dans son dos. Deux grandes ailes blanche, immaculées, comme celles d’un ange. Elles lui permettant de s’élever majestueusement. Seulement, elles sont assez grandes et volumineuses, il faut ainsi qu’il se trouve dans un grand espace. Même s’il peut les replier. Ses plumes sont douces, légères, agréables au toucher, et se détachent parfois lorsqu’il vole. Elles sont assez puissantes, et avec, il peut transparaître une ou deux personnes tout au plus. Mais ces membres ajoutées lui font assez mal quand elles poussent et peuvent laisser un peu de sang derrière lui. Cependant, sa personnalité reste le même, il ne change pas de cerveau (^^’).
    Lorsqu’il est embêté ou même triste, il peut les replier autour de lui, comme dans un cocon pour se protéger. Cela peut arriver s’il se fait attaquer (ce qui n’est jamais arrivé). Il peut les replier sur lui, ou avec quelqu’un, car les plumes qui composent ces ailes sont solides et résistantes, contrairement à ce qu’on pourrait croire.


Dernière édition par Lunn Saeth le Lun 30 Juin - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 1:30

    Gomen pour le double post, mais tout ça ne rentrait pas entièrement ^^'

    H i s t o i r e : Les biographie de Lunn n’est pas spécialement incroyable. En fait, il est même quelqu’un de plutôt banal, si on regarde bien... L'histoire de Lunn est assez récurrente, ce qui est malhureux Mais commençons par le commencement, voulez vous ?
    Notre blondinet est né dans une petite ville de Californie. Là, il est baptisé Lunn, mais pas pour n’importe quelle raison. En fait, sa mère s’était persuadée, quand elle était enceinte, allez savoir pourquoi, qu’il serait une fille. Elle n’avait pas estimé qu’une échographie pour déterminer son sexe soit nécessaire. La jeune femme (elle avait 19 ans à l’époque, et elle était d’une beauté époustouflante...) s’appelait Moon, et avait décidé de baptiser sa fille Luna. Manque de chance, le bambin était un garçon. Surprise, elle n’avait pas trop réfléchi, et l’avait appelé Lunn.
    Ce ne fut pas pour autant que Moon ne l’aimait pas. Au contraire, elle l’aimait de tout son cœur. Ses parents n’étaient pas mariés, mais c’était tout comme, puisqu’ils s’aimaient comme au premier jour. En fait, son père, Satsuki (il était japonais), estimait que Moon était trop jeune. Le mariage était donc pour plus tard. En vérité, la venue de l’enfant était une surprise, un peu comme un accident. Mais la mère avait voulu le garder, et puis ils s’étaient préparés. L’accouchement avait été difficile, mais finalement, tout avait très bien fini.
    Lunn vécut une enfance heureuse. Son père était écrivain. Talentueux, très talentueux. Mais pas très reconnu pour le moment. C’est de là que Lunn tient son amour pour les livres. Sa mère, elle, était mannequin. Sa grossesse n’ayant pas influencé son physique (enfin, elle a retrouvé celui d’origine après, quoi xD) du fait de sa jeune, elle pu continuer son métier. Elle apportait la principale source de revenu, qui n’était pas moindre. Et ce fut suite à un autre ‘accident’ qu’il fut rejoint un an plus tard par une petite sœur. Ce fut à ce moment là que, pour cause de fatigue, que Moon du arrêter son métier. Temporairement. Plusieurs années d’arrêt. Mais heureusement, parallèlement, Satsuki publia un best-seller de Science Fiction qui rapporta beaucoup au jeune auteur de 25 ans.
    Au cours des années, un lien profond se tissa entre les deux enfants, qui n’avaient qu’un an d’écart. En grandissant, ils devinrent tous deux magnifiques. Luna (puisque c’était son nom) avait de longs cheveux noirs, comme son père, et des yeux de la même couleur. Sa peau était plus mate que celle de son frère. Tous deux étaient totalement opposés physiquement, mais dégageaient tant de charisme. Le moindre regard qu’ils se lançaient était plein de complicité. S’ils se disputaient, ils se réconciliaient vite. Bref, leur famille était unie de pleine de joie.
    Ce fut à partir de la fin du collège que Lunn commença à multiplier les conquêtes. Histoires d’un jour, d’une semaine, il s’en fichait un peu. Garçons ou filles, peu lui importait. Quand il trouvait quelqu’un qui lui plaisait, il lui demandait de sortir avec lui. Et l’autre acceptait ou refusait. Il travaillait assez pour avoir la moyenne ou un peu plus, bref, tout allait pour le mieux. Ses parents étaient contents, sa sœur, les profs. Il menait donc sa petite vie tranquille. Et le lien qu’il avait envers sa sœur ne se détériorait pas.

    Ce fut quand tout se brisa que Lunn sombra pour une longue et pénible période. Il avait alors 14 ans, il était en seconde, et il allait bientôt fêter ses 15 ans. Luna était dans le même lycée que lui : elle avait sauté une classe

    Le début du jour fatidique s’était déroulé comme tous les autres. Pas la fin. Luna avait fini les cours deux heures avant Lunn, par ce que sa prof était absente. Ainsi, elle était rentrée avant lui, et l’attendait chez eux. Lunn ne s’était pas étonné de cela, ça arrivait assez souvent. Il avait simplement un mauvais pressentiment qui l’avait dérangé et déconcentré en cours. Son cœur se serrait inexplicablement, et l’empêcher de s’intéresser à quoi que ce soit.
    Puis, la sonnerie de fin des cours avait sonné. Lunn s’était précipité dehors. Plus il marchait, plus un sentiment étrange lui montait au ventre. Quelque chose comme... de la peur ? Il habitait assez loin du lycée, mais quelque chose dans sa tête lui avait dit de ne pas prendre le bus. Ce fut en passant à côté d’une rue sombre qu’une odeur forte lui parvint. Une odeur de fer, une odeur de sang. Il tourna vivement la tête vers la ruelle d’où venait cette odeur. Il ne vit rien au premier abord, il faisait trop sombre. Le cœur battant, les bras tremblant, il plissa les yeux. Il se sentait mal, mais sans savoir pourquoi, il avança, fit quelques pas, avant de se retrouver dans l’ombre. Ses yeux n’étaient pas encore bien habitués. Le sang battait à ses tempes, et ses jambes lui dictaient de s’enfuir à toute vitesse. L’odeur était de plus en plus forte. Puis il vit une forme bouger, au sol.
    Ce qu’il vit, une fois que ses yeux s’étaient adaptés, fit remonter ce qu’il avait mangé précédemment. Mais il ne parvint pas à vomir. Il plaqua sa main devant sa bouche, et du s’appuyer contre le mur, suite à un mouvement de recul. Mais il s’écroula au sol. Son regard ne cessait de fixer le sol. C’était horrible. Il y avait du sang partout, l’odeur était très forte. Mais ce n’était pas tout.

    [ Message à ceux qui ont une âme sensible : évitez de lire la suite ^^’ Je suis pas sure que ce soit très choquant, mais bon, juste au cas où... Pour les autres, sélectionnez pour lire x3.]


    Un corps se trouvait au sol. Il n’était pas indemne. C’était un corps de femme assez jeune, mais il fallait le deviner. Elle était couchée sur le côté. Une plaie béante sur le ventre n’empêchait plus ses entrailles de se déverser sur le sol. Certains de ses organes étaient écrasés, comme si on avait marché dessus, déversant du sang et autres liquides. Une de ses jambes avait un angle étrange et l’un de ses bras était coupé, et était attaché à son cou avec une mèche de cheveux. L’autre bras était ouvert, et on pouvait voir l’humérus qui ressortait, tandis que la main était tournée dans le mauvais sens, plaquée contre le coude du côté qu’il ne fallait pas. La jambe droite était plissée dans le mauvais sens. Il manquait un mollet et une cuisse, qui semblaient épinglés au mur par quelques doigts. Le visage, quand à lui, était aussi amoché. La joue droite manquait et la commissure gauche de ses lèvres semblait avoir été repoussée au niveau des oreilles Le nez était fendu. La mâchoire inférieure semblait étrangement vers la droite. Et comme si cela ne suffisait pas, Lunn pu détecter un œil à quelques centimètres de lui, sur un lit de cheveux bruns.

    [C’est bon, vous pouvez reprendre]


    Il n’arrivait pas à hurler. Son cri restait coincé dans sa gorge devant une telle horreur. Les larmes lui montaient, et elles finirent par s’écouler sur ses joues. Il ne pouvait plus bouger, il était totalement pétrifier, imprimant cette image dans son cerveau en un souvenir affreux et indélébile.

    L’horreur de la scène s’accentua quand la femme fit un mouvement et émis un gémissement de pure souffrance. Elle vivait encore. Elle s’affaissa encore plus sur le sol, écrasant ce qui sortait d’elle au niveau de sa plaie en ventre.

    - Uh... U... Unn... Lunn...


    Il y eu un tintement. Quel que chose toucha le sol, quelque chose de métallique. La main du bras coupé avait touché le pavé, et une bague avait résonné. La ‘jeune file’ cracha une nouvelle gerbe de sang, sous un gémissement inhumain. Elle souleva sa cage thoracique dans un mouvement très douloureux. Elle souffrait abominablement. Ce fut quand Lunn regarda la bague inconsciemment qu’il la reconnu. Et il retrouva la voix. Ses yeux s’écarquillèrent plus qu’ils ne l’étaient déjà, et il hurla. De toutes ses forces. Il s’avança légèrement. Son cri avait retenti et il pouvait entendre des pas précipités. Il continuait de crier hystériquement. Il allait devenir fous. Les larmes ruisselaient. Sur sa joue, et il ne prêta pas attention à son apparence qui changeait, à ces mèches bleues qui retombaient devant ses yeux, à ces ailes encore petites qui poussaient dans son dos, et qui se rétractèrent instantanément.

    La bague. C’était celle de sa sœur.

    Il ne se rappelait pas de ce qui s’était passé ensuite. Il s’était probablement évanoui. Il avait simplement pu entendre des passant soupirer d’effroi comme il l’avait fait juste avant.

    Une autopsie fut faite. Luna avait été violée à plusieurs reprises, par plusieurs hommes, puis elle avait été torturée, puis mutilée. Et elle était morte. Lunn n’avait assisté qu’à la dernière partie. Il n’imaginait pas ce qu’avait du subir sa sœur. C’était tout simplement inhumain. La police lui avait dit qu’il y avait eu plusieurs cas comme cela. Ils étaient tout un groupe de malade mentaux, de psychopathes intelligents. Cinq filles avaient ainsi été assassinées.

    Et puis rien. Il ne s’était plus rien passé. Lunn ne dormait plus, et quand il fermait les yeux, il revivait la scène. Il n’allait plus au lycée, et passait son temps dans les livres où à ne rien faire. Ses parents avaient été eux aussi très affectés. Mais Lunn ne voulait pas oublier. Il ne voulait pas oublier sa sœur. Sa bague était là pour lui rappeler. Elle avait été enlevée, puis on lui avait remise, puisqu’elle n’était pas un indice particulier.

    Suite à tout cela, la famille Saeth décida de déménager. Tout le monde où presque connaissait son nom, l’affaire avait été publiée dans tous les journaux. Papiers, télévision, radio, l’affaire était exposée partout. Et quand il eu quinze ans, ils déménagèrent au Japon. Ils devaient changer d’air. Tout chez eux était devenu comme malsain. Ils s’installèrent à Harajuku. Et cela fit du bien à Lunn. Il reprenait vite goût à la vie. Il termina ses études et se dénicha un appartement. Il termina de grandir, puis finit pas se détacher de ses parents. Il trouva un travail de bibliothécaire dans un pensionnat, et postula pour ce poste. Il avait maintenant totalement retrouvé le sourire...

    Seulement, il y avait quelque chose que personne de son entourage ne savait : la vrai raison de son postulat. En vérité, depuis le jour fatidique, la nuit, il se transformait en une autre personne, il changeait d’apparence. Il n’aimait pas cela. Il n’arrivait pas à l’accepter. Tout simplement par ce que c’était survenu Ce jour là. Et il se trouvait que cette pension était pour les gens comme lui. Il s’était dit que c’était peut-être mieux pour lui d’aller là bas, pour s’accepter lui-même. Ce qu’il ne savait pas, c’était l’origine de tout cela. Ses arrières, arrières, arrières grands parents côté maternel tout comme côté paternels avaient été touchés par une pierre : la pierre de Nexus. C'était le point de départ de toutes ces transformations. Par ce qu'elles s'étaient transmises de générations en générations, jusqu'à celle de Lunn. Et voila...

    A u t r e s : Il parle plusieurs langues, en fait. L’anglais et le Japonais, qui sont ses langues maternelles, ainsi que la Français, l’Espagnol et le Russe, qui sont ses langues scolaires.

    C o d e : ok par Sakura

    Vala, Finiiiish x3
    Sinon, petite question... c'est normal que j'arrive pas à mettre d'image en signature ? ><


Dernière édition par Lunn Saeth le Lun 30 Juin - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sakura T.
*~Directrice~*
avatar

Féminin Nombre de messages : 606
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22
Chambre: Si tu veux me voir alors c'est dans le bureau! =P
Sexualité:

MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 14:12

Wouahhh enfin tout lu @_@ j'ai eu du mal! xD En tout cas rien à dire! C'était vraiment très bien! *o* à par une chose! Tes parents ne peuvent pas normalement avoir touché la pierre de Nexus ^^ ceux qui l'ont touché devraient être leurs arrières, arrières grand-père ou mère ou quelques choses du genre puisque cela s'est passé il y a plusieurs siècles =)

Sinon bienvenue à twa! Puis pour l'image, nan ce n'est pas normal xD j'en ai bien un, t'a peut-être oublié de cocher, je vais voir dans ton profil =)

Edit: euh.. t'a pas mis d'image xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 14:16

    Merci ^^ Mais j'avais de l'inspi, aussi xD Et c'est rare... Bref !

    D'ac, je modifie pour les parents ^^ J'ai du mal comprendre un truc xD

    Sinon, bah... j'ai regardé dans le profil et tout... mais bon, c'pas grave, c'est peut-être mon ordi aussi xD

    E D I T : C'est booon x3

    E D I T II : Concernant l'image, ben oui, puisque ça marchait plus... je l'ai retiré pour que ça fasse pas moche ^' Je vais en mettre une, donc xD
Revenir en haut Aller en bas
Sakura T.
*~Directrice~*
avatar

Féminin Nombre de messages : 606
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Age: 22
Chambre: Si tu veux me voir alors c'est dans le bureau! =P
Sexualité:

MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 14:40

Oki validé cher bibliothècaire =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 14:43

    Ow Yeah !

    Merci beaucoup x)
Revenir en haut Aller en bas
Okami Reimei
*-Professeur-*
avatar

Masculin Nombre de messages : 1023
Age : 20
Loisirs : L'ordi, le HandBall, les mangas...
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Chambre:
Sexualité:

MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 18:06

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 18:08

Welcomeuuh =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 18:27

    Merciii tout le monde x3
Revenir en haut Aller en bas
Kumo Fubuki
élève/fée
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 24
Date d'inscription : 16/11/2007

Feuille de personnage
Age: 14 ans
Chambre: Chambre n°1
Sexualité:

MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 19:24

Bienvenue ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 19:29

Waouh la présentation...O.O
T'as pas plus long ? XD
Sinon bienvenue à toi ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Lun 30 Juin - 19:38

    Merci Kumo !

    Et pour te répondre, Miku (j'adore ce pseudo, et j'aime beaucoup ton avatar, soit dit en passant xD), j'ai déjà fait carrément plus long, tu sais xD genre 22 pages word xDD

    Bref, merci à toi aussi ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunn Saeth   Mar 1 Juil - 22:14

OMG 22 pages juste pour une présentation.....moi si j'en fait rien que 2 chuis heureux alors 22 XD

(Merci pour le pseudo et l'avatar x) )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunn Saeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lunn Saeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Yorunishi :: Hors RPG :: Presentation :: Presentation des adultes :: Presentation validée-
Sauter vers: